Qui suis-je

C’est une vaste question et qui va en froisser quelques-uns.

Faisons donc du tri par cette explication !!

Je suis une femme au parcours intéressant.

Je ne compte plus les combats remportés.

Je vais donc faire des grands points :

Dysphorie de genre.

Je suis donc une femme ayant eu à la naissance un corps masculin.

Je me suis donc battue pour en arriver à être qui je suis.

J’ai vaincue ! Il m’a fallut affronter :

  • les envies suicidaires
  • la peur du regard de l’autre
  • mon corps
  • l’administration
  • le corps médical

Crohn

J’affronte également une maladie de crohn.

Si la dysphorie m’a provoquée des douleurs psychiques inimaginables, crohn m’a provoquée et provoquera peut-être encore, des douleurs physiques, inimaginables.

En plus des douleurs, la fatigue chronique est aussi très difficile à supporter.

Et là aussi je combat !

Aujourd’hui, à l’heure où j’écris, crohn est calme, grâce à un nouveau traitement. J’ai presque une vie normale.

Tremblements essentiels

J’ai les mains qui tremblent plus, beaucoup plus, que la moyenne.

C’est réellement handicapant.

Heureusement j’ai un traitement efficace qui soulage bien.

Mais ça n’empêche que parfois, c’est un peu plus visible. Du coup, certains (les inconnus dans la rue …) peuvent s’imaginer tout un tas de choses (alcoolisme, drogue …)

Ceci dit, y a des avantages :

  • j’ai des réflexes, au moins deux fois plus rapides que la moyenne en situation de stress
  • de même, en situation de stress, ma force est décuplée

Cerveau droit

Un cerveau droit, quand on l’ignore, peut-être une malédiction.

Mais pour moi qui sait désormais ce que c’est, c’est un « super pouvoir ».

Pour moi ça se traduit comment ?

  • une façon de penser différente (en arborescence).
  • une rapidité
  • être multi-tâches
  • des sentiments et des sensations d’une intensité rare
  • vivre dans le sacré (le voir et le comprendre)
  • une logique personnelle
  • une hiérarchie de la justice personnelle
  • être capable de TOUT si ma notion de justice l’exige

Du coup, je peux paraître :

  • intransigeante
  • excessive
  • jusquauboutiste
  • extrême
  • exigente

Asexuelle

Cela signifie que je n’ai ni besoin, ni envie de relation sexuelle charnelle.

Mais j’ai toutefois besoin de sentiments et suis capable d’aimer.

Je pense que je vais m’arrêter là pour ma description 😉