Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

J’ai rêvée de gynarchie

Voici le rêve que j’ai faite.

Afin de limiter au maximum la violence et les viols.

Les hommes dès l’enfance devaient porter une cage de chasteté. Et la clef était détenue par leurs mères.

Puis venait la classification.

Les hommes étaient répartis en quatres catégories :

  • Eunuques
  • asexuels
  • Homosexuels
  • hétérosexuels

avec les conséquences qui suivent :

Les hétérosexuels ne seraient jamais libres. Ils doivent toujours vivre sous la responsabilité d’une femme. Femme qui peut-être soit leur mère, soit la directrice d’un centre, soit une femme qui accepterait de les prendre en charge.

Une fois pris en charge, c’est elle qui décide de la sexualité de l’homme.

Les 3 autres catégories sont appelés des hommes libres car ils n’ont pas besoin de dépendre d’une femme. Ils peuvent donc vivre seuls ou en groupe et travailler.

Un hétérosexuel peut à tout moment de sa vie demander à devenir eunuque.

Et ça va de soit mais je le dis quand même. Seules les femmes ont un pouvoir politique.

Il existe donc :

  • Des couples lesbiens
  • Des femmes seules
  • Des couples heteros avec homme sous tutelle
  • Des couples gays
  • Des hommes seuls sous tutelle d’un centre
  • Des hommes seuls libres
  • Des couples heteros avec homme libre (asexuels et eunuques)

Dommage que ce ne soit qu’un rêve

Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

Rêve d’une cave

Une cave en pierres taillées et voutée, avec quelques piliers.

Sur le 1er mur après les escaliers pour y accéder, une rangée de vestiaires.

Vestiaires réservés aux plus fidèles. Leur matricule peints par eux-même sur les portes. Ils pourraient y laisser du matériel personnel, comme les ustensiles de frappe qui leurs sont dédiés, du gel, des produits d’hygiène … Et bien entendu y ranger leurs affaires civiles pour la durée de leur séjour.

Dans cette cave sans fenêtres ni soupirails, une grande cage de 2×4. De chaque côté, un banc en pierres munis d’une paillasse. Entre les ces deux paillasses, des anneaux au mur. Car qui sait, je pourrais avoir envie d’héberger plusieurs soumis, et pourquoi pas en attacher au mur pour la nuit, histoires qu’ils passent une mauvaise nuit.

Sur un des murs, exposés, tout mes ustensiles autres que les tenues, tel un râtelier d’armes.

Et dans un coin, dont on verrait toute la cave, mon trône sculpté et doré à la feuille d’or sur une estrade munie d’anneaux.

Enfin, répartis dans la cave, le mobilier dédié: chevalet, croix, poulie, carcan …

Ne serais-ce pas un régal ?

Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

Imagination masturbatoire n°3 : cheptel

Cette fois-ci, ce qui m’est venu à l’esprit c’était d’avoir 6 esclaves.

Je les ferais vivre par 2 et se pacser.

Ils auraient reçus ma marque au fer rouge sur la fesse droite.

Et chacun à son tour viendrait me servir un mois durant et ce, 2 fois par an.

Je passe les jeux et le contrôle de leur vie à 2 sous surveillance h24.

Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

Imagination masturbatoire n°2

l’idée qui suit peut choquer. Et cette idée est condamnée à rester à l’état d’idée.

Ce matin sous la douche, une idée.

Un soumis ou plutôt un esclave qui aurait décidé de s’abandonner de façon définitive et irréversible à sa condition, se serait fait opérer au Maroc.

Il serait revenu aux pieds de sa Maîtresse, amputé.

Amputé au niveau des genoux et des poignets. Ses cordes vocales auraient subies le même sort.

Et je l’imaginais lors d’un repas de Maîtresses, accourir à la moindre sollicitation pour servir d’urinoir avec un entonnoir sur la tête dont le tuyau souple s’enfoncerait profondément dans sa gorge.

Une jouissance…

Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

Imagination masturbatoire n°1

Catégories
Histoires. Celles que j'aime et les miennes.

Une histoire que j’apprécie particulièrement.

C’est une histoire qui vient du site « dominamag »

Cette histoire me plaît beaucoup car le contrôle et la dévotion y sont très bien exprimés.

En voici le lien :

https://dominamag.com/femme-dominatrice/suprematie-feminine/ma-logeuse/